Tutoriel : Mettre à jour Sourcemod

Mise à jour de TF2 incompatible, nouvelles fonctionnalités ou juste envie de changer, il peut être utile de mettre à jour son installation de metamod/sourcemod pour un administrateur de serveur.

Rappelons tout d’abord comment cela fonctionne: pour utiliser sourcemod vous avez installé Metamod:Source qui permet de lancer différents plug-ins. Ce dernier n’est que très rarement mis à jour (la dernière date du 25 février 2008 à l’heure ou j’écris ces lignes) et uniquement en cas d’incompatibilité avec des mises à jour de Valve.

Sourcemod lui, l’est régulièrement. En fait, il est mis à jour toute les heures de manière automatique. Il existe plusieurs sourcemod : les versions stables et les snapshots (anciennement nommée Nightly Builds). Ce sont les snapshots qui sont mis à jour toute les heures. Ce sont des versions dans lesquelles les développeurs de sourcemod insèrent les toutes dernières modifications du code. Les Snapshots se présentent en deux branches (la 1.0 et la 1.1) la première (1.0) est en fait la version snapshot de sourcemod disponible en version stable qui n’inclus en plus que les petites mises à jour quotidiennes. La branche 1.1 est quant à elle la version la plus « moderne » de sourcemod. C’est dans cette version que se trouvent les nouvelles fonctions.

Maintenant que vous connaissez la différence entre les snapshots (et leurs branches) et les versions stables, vous devez choisir laquelle installer (ou mette à jour), alors c’est vraiment personnel en fait (même si il est toujours bon d’aller voir si il n’y a pas de gros bugs que d’autres utilisateurs auraient reportés sur le forum de sourcemod).
Prendre une version stable permet de ne pas avoir à se soucier des éventuels bugs (même s’il y’en a tout de même) qu’amènent les nouvelles fonctions. Prendre un snapshots (quelle que soit la branche) implique que vous devrez surveiller un minimum vos serveurs pour être sur que sourcemod ne le fasse pas planter. Personnellement, j’installe quasiment toujours le dernier snapshots de la branche 1.1 mais j’aime prendre des risques.

Une fois votre version choisie, téléchargez la bonne version pour votre serveur ! Le fichier .tar.gz est destiné au serveurs Unix, le fichier .zip est destiné au serveurs windows. Il ne contiennent pas la même chose (.so pour unix/.dll pour windows). Beaucoup d’administrateurs que j’ai aidés avaient fait cette erreur, et c’est maintenant la première chose que je vérifie quand une installation ne fonctionne pas, donc soyez vigilants.

Nous allons maintenant mettre à jour sourcemod, la procédure est toute simple mais c’est une chose sur laquelle il ne faut pas se tromper car l’on peut facilement perdre tout ses réglages ou encore les listes d’admins ou de contributeurs ainsi que leurs droits respectifs. Il est aussi très important de couper le serveur pendant la mise à jour, vous devrez de toute manière le relancer une fois celle-ci terminée. Avant de vous lancer (et surtout si c’est une mise à jour de confort et non pas pour corriger un bug) pensez à faire une copie de votre répertoire « addons/sourcemod » localement ou sur votre pc perso, histoire de pouvoir rapidement revenir en arrière.

De manière générale, voici la procédure donnée par sourcemod.net

  • Mettre à jour tout les fichiers (.so sous unix / .dll sous windows) qui se trouvent dans les répertoires suivants:
    • sourcemod/bin
    • sourcemod/extensions
    • sourcemod/extensions/auto.1.ep1
    • sourcemod/extensions/auto.2.ep1
    • sourcemod/extensions/auto.2.ep2
  • Remplacez les .txt dans le répertoire sourcemod/gamedata
  • Remplacez les .smx dans le répertoire sourcemod/plugins
  • Remplacez les .txt dans le répertoire sourcemod/translations

Voilà c’est très simple, il n’est pas nécessaire de remplacer les fichiers se trouvant dans le répertoire « sourcemod/cfg » et heureusement, car 90% des plug-ins et de vos réglages s’y trouvent. Prenez-donc garde à ne pas les supprimer ou les remplacer par erreur.

Dans la majorité des cas, il n’est pas nécessaire de mettre à jour des plug-ins tiers (ceux développés par des utilisateurs et que vous trouverez sur les forums de sourcemod), mais celà peut arriver. Dans ce cas, désactivez le plug-in qui pose problème (en déplaçant le fichier .smx correspondant du répertoire plugins vers son sous-répertoire disabled) en attendant que l’auteur le mette à jour.

Toujours à propos des plug-ins, pensez que vous n’avez peut-être pas gardé les même que ceux proposés par sourcemod, par exemple le plug-in Rockthevote.smx se trouve par défaut dans le répertoire « plugins/disabled ». Donc, faites-vous avant la mise à jour une liste des plug-ins que vous avez déplacé pour faire de même sur la nouvelle installation.

Dans le cas où vous auriez modifié certains fichiers se trouvant dans translations (qui contient les textes affichés à l’écran) pensez à modifier les nouveaux.

Autre petit détail, mais qui peut avoir son importance, si vous décidez de tout remplacer, pensez quand-même à sauvegarder vos logs qui se trouvent dans le répertoire du même nom, ça peut toujours servir.

Enfin, les fichiers se trouvant dans « sourcemod/scripting » ne sont utiles que si vous développez sous sourcemod et leur mise à jour n’est pas obligatoire (mais tant qu’on y est, autant le faire).

Voilà, votre sourcemod est à jour, il ne vous reste plus qu’à rebooter votre serveur pour que la nouvelle version soit lancée. Une fois le serveur relancé, allez-y faire un tour et vérifiez que vous avez bien votre menu d’administration et testez quelques fonctions que vous utilisez régulièrement pour vérifier que tout fonctionne.

Cette fois, c’est fini, tout est à jour… Enfin presque, car une nouvelle version est sortie pendant que vous installiez. Allez! bon courage.

Tags:

Un commentaire pour “Tutoriel : Mettre à jour Sourcemod”

  1. dolido dit :

    Quelqu’un a pensé à envoyer cet article à Maxwell ? 😀

Laisser un commentaire