Tutoriel : Créer son serveur TF2 (Windows/Dédié)

On a des fois besoin de se créer un petit serveur TF2, rien qu’à soi. Un petit havre de paix loin des autres, pour pouvoir se retrouver entres potes, soit pour un moment de délire, soit pour… bref, pour mille raisons possibles et imaginables. Bandes de petits cochons… Seulement voilà, unix/linux, c’est sympa, mais l’installer que pour un serveur TF2, c’est un peu lourd. On va donc voir comment jouer aux grands, sans se prendre le choux a recompiler son noyau, mais avec quelques écrans bleus, parce que le bleu, c’est beau, c’est le ciel, c’est la liberté, c’est… hu? oui bon, j’y viens…

Je vous invite à lire le dossier de Blacky, ou « comment choisir son host? » avant de vous lancer dans l’hébergement de serveur, tout en sachant aussi qu’un serveur, ça se fait, ça se refait, et qu’il n’est pas forcément stupide de commencer par tester ses compétences sur un petit serveur « maison ».

Allez, au programme, les pré-requis, l’installation, le téléchargement, et la configuration. C’est parti.

Les pré requis :

Avant de commencer, assurons nous d’avoir le minimum vital. Non non, rangez moi ces pizzas… Je parle de logiciels. Tout d’abord, évidemment, vous devez avoir un ordinateur avec XP, ou bien Vista d’installer dessus. Ca marche aussi avec Vista? En fait, pour l’instant, je ne l’ai installé que sur XP (SP2 plus précisément), mais comme je fais ce tutoriel sur Vista, je vais vite savoir si ça ne marche pas. Et vous aussi par la même occasion.

Ensuite, il va nous falloir un fichier : hldsupdatetool. Derrière ce nom qui pourrait paraître barbare, on y lit facilement : Half Life Dedicated Server Update Tool. Finalement, on le retient plus facilement comme ça. Vous pourrez aisément le trouver à l’aide d’un moteur de recherche, ou ici. XP, hldsupdatetool, les droits administrateurs de votre ordinateur, vous avez toutes les clefs en main pour y arriver.

L’installation :

Vous voyez l’exécutable hldsupdatetool ? Vous le voyez ? Et bien soyons complètement fous, double-cliquons dessus. Oui, carrément. Alors le « double-clique », il faut… Nan bon… Le logiciel va vous proposer de s’installer. On pourrait évidemment passer directement a l’étape suivante, mais pour être sûr d’avoir les même bases, procédons étape par étape.

Le CLUF

Voici le premier écran… l’indispensable et indigeste CLUF. Il est entendu que si vous ne l’acceptez pas, rien ne s’installera. Alors bon : « I Agree ».

Le chemin d\'acces

Ensuite, le dossier d’installation ne sera pas celui écrit sur la capture ci-dessus par défaut. Il vous proposera sans doute quelque chose du genre : « c:\programs files\steam\HLServer ». Moi, je préfère le mettre directement dans hlserver, à la racine de C. Pourquoi ? Simplement parce qu’il va falloir taper quelques lignes sous DOS, et que ça va plus vite. Oui oui, c’est simplement de la pure fainéantise. Enfin pas tellement, même si le DOS de maintenant accepte plus facilement les espaces et autres répertoires de plus de 8 lettres dans les chemins d’accès, il n’en fut pas toujours le cas, alors par habitude et par précaution….

next

Bon ici, « next » sans grande surprise.

Choix du pays, génial

Moi je choisis Europe, mais si vous habitez en Australie, vous faites ce que vous voulez.

« Next », sauf si vous êtes intéressé par la mailing list de Valve, mais ceci est un autre sujet.

Et voila ! « Finish », j’ai décoché « lire le Lisez-moi ». Mais si vous avez envie de le lire, à tout à l’heure.

Vous devez donc avoir au final, un répertoire avec ces fichiers.

Mise à jour du serveur

Vous voici donc avec un serveur, mais vide. Il va donc falloir le « mettre à jour ». En effet, la commande que nous allons utiliser pour télécharger complètement TF2, est la même que celle qui nous servira à le mettre à jour à chaque fois que valve nous fera cadeau de mises à jour. Comme pour tous les événements routiniers, nous allons faire une petite manipulation qui nous simplifiera la vie.

Tout d’abord, allez dans votre répertoire d’installation, ici « c:\hlserver » dans notre exemple. Créez-y un nouveau fichier texte. Peu importe le nom, nous le renommerons plus tard. Ouvrez-le, et tapez-y :

hldsupdatetool -command update -game tf -dir c:\hlserver

N’oubliez pas de remplacer le chemin de l’exemple par le votre.

On sauve, on ferme, et enfin, on renomme ce fichier « update.bat ».

Voilà, il suffira maintenant de double-cliquer sur ce fichier pour mettre à jour le serveur.

Si cela vous semble trop facile et que vous préfériez une méthode moins facile, afin de justifier à votre cop(a)in(e) qui regarde par-dessus votre épaule que vous ne vous êtes pas couchés à 2h du mat hier soir pour rien, la voilà.

Ouvrez une invite de commande DOS, en appuyant simultanément sur la touche « Windows » + R, puis tapez cmd, et entrée.

Ensuite tapez « cd \ » pour revenir à la racine et « cd hlserver » pour arriver dans le bon répertoire.

Enfin, tapez la même ligne de commande. Le résultat sera strictement le même, à la différence qu’il vous est aussi possible de taper d’autres lignes de commande, la fenêtre DOS restant ouverte.

Il est maintenant temps de double-cliquer sur cet update.bat. Sisi, allez-y. Une fenêtre va s’ouvrir, puis une deuxième. Le serveur va maintenant télécharger les fichiers de TF2, et créer un répertoire orangebox. S’il ne vous semble rien se passer, et que vous avez des messages comme ça :

Paniquez, c’est la fin du monde. Des affreux pirates prennent le contrôle de votre ordinateur et vont en profiter pour envahir les Etats-Unis sous votre pseudo. Non, bon, en fait, patientez… ça peut prendre plusieurs lonnnnnnnngues minutes avant que le téléchargement ne daigne commencer.

Ici, il a commencé au bout de 7, 8 minutes. Mais ce n’est jamais constant.

Et voilà, c’est parti !

Bon… bah, je vais me faire couler un kawa, et je reviens plus tard… oui, beaucoup plus tard… Après les 2 Go de téléchargements… Encore une fois, faites preuve de patience.

Paramétrer et Lancer son serveur

Voilà, voilà, tout a été installé. Bon, et bien maintenant ? Bah maintenant, on va le lancer ce serveur, mais avant, il va falloir le paramétrer. Et la, je vais sans aucune honte, aucune, je vais copier-coller celui de Flubber, qu’il publiera lors de son même dossier mais pour linux/Unix, soit avant, soit après celui là, selon nos disponibilités. Oui, entre les articles, les séances d’autographes, et les rendez-vous avec la presse… pff, on a le temps de rien…

// Definir le nom du serveur

hostname « [FR] TF2 Franchouillard serveur test »

// Definir un mot de passe pour acceder au serveur (laissez «  » pour desactiver le mot de passe)

sv_password «  »

// start rcon settings

//definir le mot de passe administrateur pour la gestion a distance ou en console

rcon_password « motdepasse »

// Nombre de tentatives de mot de passe avant d’etre banni

sv_rcon_maxfailures 10

// Duree du banissement en minutes

sv_rcon_banpenalty 5

// Definir un fichier d’acceuil (Message Of The Day)

motdfile « motdscout.txt »

// definir un fichier mapcycle (si vous ne voulez pas utiliser mapcycle.txt)

mapcyclefile « scoutcustomcycle.txt »

// Active l’autobalance des equipes

mp_autoteambalance 1

// Duree avant l’autobalance en secondes

mp_autoteambalance_delay 8

// Delai avant l’avertissement de l’autobalance en secondes

mp_autoteambalance_warning_delay 4

// difference du nombre de joueur activant l’autobalance

mp_teams_unbalance_limit 1

// Active le temps d’attente des joueurs

mp_enableroundwaittime 1

// Duree en seconde pour le carnage post victoire

mp_bonusroundtime 20

// Duree avant le redemarrage d’un round

mp_restartround 45

// Duree en seconde de la mort subite

mp_stalemate_timelimit 160

// Duree de jeu pour chaque carte en minutes

mp_timelimit 30

// Nombre de rounds maximale avant le changement de carte

mp_maxrounds 3

// Nombre de victoire maximum avant le changement de carte

mp_winlimit 2

// Definis le système de camera apres la mort (1 pour ne voir que son equipe, 2 pour bloquer la

// vue, 0 pour pouvoir se deplacer librement dans la carte)

mp_forcecamera 1

// Autoriser ou non les spectateurs (0/1)

mp_allowspectators 1

// Activer le friendly fire (0/1)

// mp_friendlyfire 0

// Desactive les cheats (0/1)

sv_cheats 0

// Duree avant d’etre ejecter du serveur pour timeout

sv_timeout 150

// Vitesse maximum de deplacement des joueurs

//sv_maxspeed 320

// Force le jeu a vérifier que ses fichiers principaux sont identiques a ceux du serveur

sv_consistency 1

// duree entre chaque tag en secondes

decalfrequency 10

// Autorise la communication vocale (0/1)

sv_voiceenable 1

// Autorise le All Talk (0/1)

sv_alltalk 0

// Duree avant le changement de map ou la discussion est autorise

mp_chattime 10

// Autorise l’upload des fichiers du serveurs vers les clients

sv_allowupload 1

// Autorise le download vers le serveurs (pour les tags)

sv_allowdownload 1

// Taille maximale des fichiers à telecharger (en Mo)

net_maxfilesize 60

// Adresse du miroir de telechargement

sv_downloadurl « http://www.miroir.com/tf2/ »

// Reglages de la bande passante

sv_minrate 20000

sv_maxrate 30000

decalfrequency 10

sv_maxupdaterate 100

sv_minupdaterate 66

sv_mincmdrate 66

sv_maxcmdrate 100

// Active l’enregistrement des logs

log on

// Enregistre les ban dans les logs

sv_logbans 1

// Affiche les logs dans la console

sv_logecho 1

// Active l’enregistrement des infos serveur dans les logs

sv_logfile 1

// Enregistre les logs dans un seul fichier (0/1)

sv_log_onefile 0

// Repertoire ou les logs sont enregistres

sv_logsdir « logs »

// Definit si le serveur est locale ou online (0/1)

sv_lan 0

// Indique la region ou se trouve le serveur (0/1=USA/2=Amerique du

// sud/3=europe/4=asie/5=australie/6=moyen orient/7=afrique)

sv_region 3

// Adresse mail de l’admnistrateur

sv_contact contact@mail.com

// Autorise la mise en pause du serveur (0/1)

sv_pausable 0

// Definis le niveau de sécurite du serveur (0=tout les modifications sont possibles/

// 1=les fichiers autorise sont a definir dans whitelist.txt / 2=aucun fichiers tiers autorises sv_pure 1

// Kick les clients dont le contenu ne correspond pas

sv_pure_kick_clients 1

// Lance la lecture des utilisateurs et IP bannis

exec banned_user.cfg

exec banned_ip.cfg

// Autorise la mort subite sur les cartes ne l’ayant pas par defaut

mp_stalemate_enable 1

Le détail de ces fonctions est certainement trouvable sur internet et/ou fera peut-être l’objet d’un article en lui-même.

Allez dans le répertoire « C:\HLServer\orangebox\tf\cfg » (si vous avez suivi cet exemple) et, créez un fichier texte, et renommez-le en server.cfg, s’il n’existe pas déjà.

A l’aide d’un éditeur de texte, comme notepad++, ouvrez-le et copiez-collez les lignes ci-dessus.

Bon, dans la grande majorité des cas, un tel fichier ne vous servira à rien, à part à vous compliquer la vie, on va donc en faire un plus simple.

// Definir le nom du serveur

hostname « [FR] TF2 Franchouillard serveur test »

// Definir un mot de passe pour acceder au serveur (laissez «  » pour desactiver le mot de passe)

sv_password «  »

// start rcon settings

//Definir le mot de passe administrateur pour la gestion a distance ou en console

rcon_password « motdepasse »

// Autorise l’upload des fichiers du serveur vers les clients

sv_allowupload 1

// Autorise le download vers le serveur (pour les tags)

sv_allowdownload 1

// Taille maximale des fichiers a telecharger (en Mo)

net_maxfilesize 60

// Adresse du miroir de telechargement

sv_downloadurl « http://www.miroir.com/tf2/ »

// Definit si le serveur est locale ou online (0/1)

sv_lan 0

// Lance la lecture des utilisateurs et IP bannis

exec banned_user.cfg

exec banned_ip.cfg

// Autorise la mort subite sur les cartes ne l’ayant pas par defaut

mp_stalemate_enable 1

Voilà, ça c’est un bon début, et encore, si vous n’avez pas de miroir pour le téléchargement de cartes, vous pouvez évincer encore une partie.

ATTENTION : Une chose que je viens de voir, ne copiez pas bêtement les lignes de l’article de Flubber (celles ici, c’est bon, j’ai corrigé), en effet, le serveur sous Windows déteste les accents, même dans les commentaires.

Votre serveur est maintenant configuré, pour avoir des modules d’administrations supplémentaires, je vous conseille de suivre les autres tutoriaux consacrés à Sourcemod et compagnie, nous ne nous en occuperons pas ici.

Il faut maintenant créer un dernier fichier avant de lancer le serveur, et ce, pour que les prochains lancements soient plus aisés.

Retournez dans le répertoire « c:\hlserver », et créez un fichier texte que vous renommerez tf.bat.

Clic-droit, modifier, et maintenant, copiez-collez la ligne suivante :

.\orangebox\srcds -game tf -console +map ctf_2fort -port 27015

Il vous suffit de remplacer ctf_2fort par la carte de départ de votre choix, évidemment. Le port n’est pas obligatoire, il met le 27015 par défaut, cependant, si vous vouliez le préciser, c’est ici. On peut aussi rajouter des commandes telles que +maxplayers, votre IP.

Le Lancement !

A chaque fois que vous voulez lancer votre serveur, il vous suffira de double-cliquer sur tf.bat.

Ceci aura pour effet de lancer une première fenêtre DOS, qui elle lancera une deuxième fenêtre dans laquelle les logs de votre serveur défileront.

C’est aussi dans cette deuxième fenêtre que vous pourrez directement entrer les commandes pour la gestion de votre serveur. NE FERMEZ PAS CES FENÊTRES. C’est votre serveur, si vous les fermez, l’une ou l’autre, vous coupez votre serveur. On peut lire ici, 2, 3 erreurs d’exécutions, n’ayant pas créé les

fichiers cfg auxquels je fais référence dans mon server.cfg. Oui, c’est mal, je sais.

Votre serveur est maintenant opérationnel, du moins, un bon début. Il vous faudra certainement maintenant y ajouter des cartes (à insérer dans le répertoire tf/maps tout simplement), n’oubliez pas de les ajouter dans votre maplist.txt. Mais vu le nombre de façons de gérer les cartes, avec par exemple la possibilité de choisir telle ou telle carte selon le nombre de joueurs, voir le moment de la journée, nous n’aborderons pas ce sujet aujourd’hui. N’oubliez pas, si vous hébergez votre propre serveur, de libérer les ports de votre windows et/ou de votre routeur.

Vous allez pouvoir à partir d’ici gérer votre serveur comme bon vous semble, choix des cartes, alltalk, friendly fire, gravité faible, etc… Par contre, il n’y a aucun module qui vous permettra d’ajouter des joueurs sympas à volonté, seule la bonne ambiance, et la bonne gestion de votre serveur vous fera gagner la sympathie de joueurs fidèles et réguliers, et sans joueur, un serveur ne vaut rien. Aussi, si vous restez le seul maître à bord, songez que sans eux, vous serez capitaine d’un vaisseau fantôme.

Ah, et au fait, oui ça marche sous Vista.

Tags: , , , , ,

155 commentaires pour “Tutoriel : Créer son serveur TF2 (Windows/Dédié)”

  1. Angelo289 dit :

    A fouiner j’ai trouvé hldsupdatetoo a été remplacé par steamCMD .vous trouverez le details sur le forum valve dont voici le lien :

    https://developer.valvesoftware.com/wiki/SteamCMD:fr

    Voila va falloir faire un nouveau tuto :s

  2. THEMINECRAFT951 dit :

    Salut moi sa fait un genre comme sa

    C:\hlserver>hldsupdatetool -command update -game « tf » -dir c:\hl
    Checking bootstrapper version …
    Updating Installation
    Determining which depot(s) to install/update…
    ** ‘game’ options for Source DS Install:

    « ageofchivalry »
    « alienswarm »
    « diprip »
    « dystopia »
    « episode1 »
    « esmod »
    « garrysmod »
    « garrysmodbeta »
    « insurgency »
    « l4d_full »
    « left4dead »
    « left4dead2 »
    « left4dead2_demo »
    « orangebox »
    « pvkii »
    « smashball »
    « synergy »
    « zps »

    ** ‘game’ options for HL1 DS Install:

    « dmc »
    « gearbox »
    « ricochet »
    « tfc »
    « valve »

    ** ‘game’ options for Third-Party game servers:

    « ageofchivalry »
    « aliensvspredator »
    « americasarmy3 »
    « brink »
    « darkesthour »
    « darkmessiah »
    « defencealliance2 »
    « dinodday »
    « diprip »
    « dystopia »
    « esmod »
    « garrysmod »
    « garrysmodbeta »
    « hauntedhellsreach »
    « homefront »
    « homefrontjpn »
    « insurgency »
    « killingfloor »
    « killingfloor_beta »
    « marenostrum »
    « modernwarfare3 »
    « mondaynightcombat »
    « naturalselection2 »
    « nexuiz »
    « pvkii »
    « redorchestra »
    « redorchestra2 »
    « redorchestra_beta »
    « serioussam3 »
    « serioussam3-deprecated »
    « serioussamhdse »
    « ship »
    « sin »
    « smashball »
    « sniperelitev2 »
    « synergy »
    « tshb »
    « zps »
    HLDS installation up to date

  3. Nolo dit :

    J’ai une question, C’est payant ? D:

  4. Johna716 dit :

    you are in point of fact a just right webmaster. The site loading velocity is amazing. It sort of feels that you are doing any distinctive trick. Furthermore, The contents are masterpiece. you’ve performed a magnificent process in this subject! fddaacdegdke

  5. FaonBruine11 dit :

    qu’est ce que tu veux dire par la meme ligne de commande?? au moment ou on telecherge orange box

Laisser un commentaire